L’épagneul japonais (le chin)

A l'entrée de notre parc, vous serez accueillis par nos petits et très craquants épagneuls japonais:

-Yumi, la plus grande (6kg), Kiko épagneul japonais miniature (2kg), Michiko (3kg)notre reproducteur classé "Excellent" dans les expositions canines, Bella (3kg)notre très douce petite femelle rousse et Kimi, le dernier venu, un petit mâle à la couleur rare "Lemon" (roux délavé), c'est une peluche sur pattes.

 

 L'épagneul japonais ou chin (royal en japonais) est une race de chien du groupe des épagneuls. Ce sont des compagnons loyaux et qui aiment être le centre d'intérêt de leurs maîtres. Paré d'une robe somptueuse, la queue en panache, le Chin (se prononce Tchin), levant haut les pattes, se déplace avec légèreté et élégance. Il a très noble allure et semble n'avoir pas oublié qu'il fut autrefois le favori des empereurs du Japon.

Ses ancêtres sont probablement originaires de Chine ou de Corée, où ils vivaient exclusivement à la cour impériale. Ils y étaient traités avec le plus grand respect.

Introduit au Japon, vers le 6ième siècle, comme présent au Mikado, le chin y connut les mêmes traitements de faveur, et voler un tel chien était passible de la peine de mort. Pendant plusieurs siècles, ces chiens miniatures vécurent en privilégiés.

 

Un sacré chien

L'épagneul japonais,a toujours été lié au bouddhisme et en a conservé un caractère sacré. Sa création aurait été le fruit des amours célestes d'un lion et d'une guenon. Il était chargé de garder les autels et les foyers.

La pelote blanche qu'il porte au-dessus du crâne est censée ressembler à un papillon dont les ailes seraient formées par les oreilles. Pour les Japonais, cette tache blanche est « l’île sacrée du Japon » ou une « tache céleste », car, selon la légende, elle serait l'empreinte laissée par le pouce du Bouddha lorsque ces chiens furent bénis.

Le Chin fut le premier chien asiatique à gagner l'Occident. Un missionnaire portugais rentrant du Japon en offrit à la reine d'Angleterre Catherine de Bragance, épouse de Charles II. Séduits par sa grâce, de nombreux peintres, comme Edouard Manet, le firent figurer dans leurs œuvres.

          

Un beau caractère

Gai, affectueux, très doux et calme, le Chin est à la fois digne et espiègle, il aboie très peu. C'est un chien qui adore jouer. On l’appelle souvent le chien/chat ou chat/singe.

L'Épagneul Japonais est un chien qui peut vivre en appartement même s’il apprécie beaucoup vivre en extérieur.

Il est très intelligent, plein de charme, fort docile et très propre, il aime beaucoup qu'on s'occupe de lui.

Une séduisante physionomie

Les amateurs comparent souvent la tête du Chin à une fleur portant un joli bouton : le nez, et c'est bien ce qu'évoque le visage de cet aristocratique petit chien. Vraiment beau, l'Épagneul Japonais semble ne regarder qu'avec un seul œil à la fois tellement ses yeux sont écartés. Cette particularité ainsi que le blanc apparaissant à la partie inférieure de l'œil lui donnent ce regard étonné caractéristique de la race.

Les caractéristiques

Poil : à l’exception de la tête, tout le corps est couvert d’un pelage abondant.
Couleur : blanc avec des taches noires ou rouges.
Taille : environ 25 cm
Poids : 2 à 6 kg